"Il faut la mémoire de beaucoup d'instants pour faire un souvenir complet. "
Gaston Bachelard


« Si Saint-Marcellin nous était conté », ouvrage paru en 2010
[En savoir+++]


A l’attention des promeneurs, marcheurs, visiteurs…


Le village d’aujourd’hui porte empreinte de celui d’hier.

Si nous posons nos mains sur la pierre d’un vieux mur, si nous imaginons ces instants du passé, peut-être pourrons-nous entendre dans le souffle du vent, le murmure d’une histoire ?

L’histoire singulière et plurielle d’un petit village dauphinois serré dans la lumière d’une fin d’après-midi, à l’heure où le soleil pose quelques nuances ambrées sur les façades…

Les ombres tremblent

Quelque chose se passe

On croit entendre au loin le galop d’un cheval

On croit sentir tout près un froissement d’étoffe...

Quelqu’un ?

Les Amis du Vieux Saint-André sont animés de la même passion pour les histoires du passé, non seulement parce qu’elles sont les racines de leur présent, mais aussi parce qu’elles sont constituées de vies d’hommes et de femmes… Elles sont mémoires d’un village vivant. Et dans notre "modernité", elles laissent leur trace indélébile. Il suffirait de peu pour qu'elles disparaissent. L'oubli s'installe, lentement.
Ceux qui s'en vont emportent avec eux des richesses que nous n'avons pas toujours su retenir : leurs souvenirs...



[Un Livre d'Or] est à votre disposition, n'hésitez pas à nous laisser un message
suite à votre promenade dans les pages de Saint-André...